RÊVE OU REALITE

Imaginons un instant que les Champs Elysées deviennent un espace végétal non pas pour deux jours mais pour toujours !

Nous pourrions à nouveau écouter les oiseaux chanter au lieu de subir le vrombissement et la pollution des voitures. Les abeilles butineraient les fleurs de lavande, le colza etc.  Les feux de circulation devenus inutiles, auraient disparu. Les amoureux pourraient s’enlacer entre les plants de tabac et les bambous. Les enfants courraient entre la vigne et les cyprès. Les vieux assis entre deux hêtres pourpres, diraient : tu te rappelles jadis quand il y avait encore des voitures sur les Champs, c’est tout de même mieux maintenant…

A quelques rues de là, la Tour Eiffel du haut de ses 317  mètres nous interpèle : née en 1889 je suis encore là ! Et comment va la biodiversité en 2010 ? est-ce que toutes les espèces sont encore là ? Imaginons nous donc en 2050, les Champs sont verts et nous nous remémorons les difficultés, les réticences, les critiques faites au Maire de Paris pour avoir imposé ce projet !

les flâneurs du dimanche visitent les Champs Elysées transformés en espace végétal

Les flâneurs du dimanche visitent les Champs Elysées transformés en espace végétal et découvrent des arbres et des plantes venues de toute la France. Les jeunes agriculteurs répondent à toutes les questions des curieux même à une heure tardive – Crédit photographique : © Véronique Samson

4 réponses à “RÊVE OU REALITE

  1. Joli texte ! Depuis toujours le rêve a permis aux hommes d’accomplir des exploits et réaliser des choses formidables. Puisque Neil Armstrong a réussi poser ses pieds sur la lune, pourquoi nous n’arriverions pas à transformer le béton en campagne ?

  2. … mais alors cela voudrait dire qu’il n’y aurait plus de défiler militaire, que le cours de l’immobilier du quartier serait lié à celui du céréal ou autre produits agricoles!

    -RRrrrr! RRrrrr
    \O___/^\_
    D;-)

    • UN NOUVEAU PARI POUR LA CAPITALE

      oui, c’est intéressant de se projeter dans ce qui pourrait arriver et ne plus se passer. Si la Tour Eiffel est restée et est devenue l’emblème de Paris, pourquoi ne pas s’imaginer des Champs Elysées verts, odorants, reposants, invitant à la flânerie, à la promenade, à la « zenitude » ? Lançons ce projet comme un Pari(s) pour la biodiversité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s