UNE ICONE JAPONAISE A VISA POUR L’IMAGE

Qui ne se souvient pas de cette jeune femme japonaise enveloppée dans une couverture marron, telle une madone dans un champ de ruine ?

C’était le 11 mars 2011, le photographe Tadashi Ohkudo couvrait les dégâts causés par le séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter suivi du tsunami sur la côte est du Japon. Trois jours après cette catastrophe, il se trouvait dans la ville d’Ishinomaki. Cette femme jusqu’alors inconnue se détachait, immobile, dans ce paysage d’apocalypse.

Yuko Sugimoto, l'icone du séisme japonaisDe droite à gauche : le photographe Joe Isawa, le photographe Tadashi Ohkudo, la traductrice japonaise, Yuko Sugimoto et son fils Raïto, Caroline Laurent-Simon journaliste. Crédit photographique : © 2011 Véronique Samson

 

Cette photo a traversé les continents et a été publiée dans le monde entier, symbolisant l’ampleur de la tragédie japonaise. Elle a fait aussi la couverture de Paris Match en mars 2011. Ce magazine a voulu savoir qui se cachait derrière le code « blanket woman » (la femme couverture) donné par Paris Match. Le photographe Joe Isawa, originaire de la même ville, a retrouvé la trace de cette femme.

Elle s’appelle Yuko Sugimoto. Lorsque la photo a été prise, elle recherchait encore son enfant de cinq ans avec son mari. Entre temps, le petit garçon, Raïto, avait été mis à l’abri sur la toiture de son école.

Invitée à Visa pour l’image, le festival du photojournalisme de Perpignan, Yuko Sugimoto a expliqué qu’elle n’avait pas été contente de se retrouver sur cette photo. Ce n’est qu’en France qu’elle a pris conscience de la portée de celle-ci. Si ce cliché peut encourager à venir en aide au Japon, je suis fière d’être sur cette photo, a-t-elle déclaré.

Yuko Sugimoto a gagné à la loterie et elle pourra emménager dans une maison préfabriquée, mais ses parents continueront à vivre dans un gymnase.

Nous ne saurons pas ce que ce voyage à Perpignan, organisé par Paris Match, aura apporté à Yuko Sugimoto et à sa famille mais le buzz aura marché.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s