Archives de Tag: artiste

Gazon volant : d’étranges sculptures

Cette année, la ville de Rennes se met au vert pendant quelques mois. C’est dans le merveilleux jardin du Thabor que l’on peut voir l’installation paysagère de Laurence de Leersnyder, produite et présentée par 40mcube.

Dans son exposition intitulée « Perspective de fuite à l’anglaise », l’artiste propose sept sculptures volantes. Ce sont sept plaques de gazon qui se déforment, ondulent et décollent, laissant au sol une empreinte de terre.

Avec cette envolée de verdure, l’artiste provoque l’étonnement et la curiosité des visiteurs. Est-ce réellement de la pelouse ou est-ce du gazon artificiel ? La tentation est forte d’enfreindre la pancarte « pelouse interdite » pour aller vérifier la matière. Mais méfiez-vous car le gardien du parc vous chassera et vous ne pourrez pas vous échapper sur ces oniriques gazons volants.

Le gazon volant

Sculpture de Laurence de Leersnyder. Crédit photographique : © 2017 Véronique Samson
« Perspective de fuite à l’anglaise » – acier, terre et gazon artificiel – à voir au jardin du Thabor de Rennes jusqu’au 30 septembre 2017.
Publicités

JOUR DES MORTS

Aujourd’hui jour des morts, c’est l’occasion de penser à ceux qui ne sont plus parmi nous et sans qui, nous ne serions rien ou pas tout à fait pareil.

Véronique Samson sculpture Tinguely
Sculpture de Tinguely dans un bassin face à l’IRCAM (Paris) – crédit photographie : © Véronique Samson

Qui n’a pas dans un coin de son cerveau le souvenir d’un ou d’une professeur, d’un maître d’école, d’une amie ou d’un ami qui nous a permis de nous dépasser, d’aller plus loin sur le chemin de la vie. Une personne qui nous a soutenu sans jugement malgré vents et tempêtes ! Partis trop vite, ils nous manquent mais ils sont présents, parfois même plus qu’auparavant.

Ils ont été essentiels pour la construction de nos émotions, de notre sensibilité, de notre savoir, de notre vie !

QUAI DES BRUMES

Sur le Quai de l’exil, proche de la Garonne, des promeneurs se baladent dans la chaleur estivale et dans la brume…

Il s’agit d’une installation des artistes Raphaël Bétillon et Nicolas Dorval-Bory créée pour l’événement national en faveur de la création : Imaginez Maintenant – les 4 jours de la jeune création. Les visiteurs ont pu expérimenter cette réappropriation du lieu à Toulouse.

Quai des brumes sur les berges de la Garonne

Les visiteurs sont conviés à choisir une plante après avoir traversé une serre et à la replanter car c’est bien connu, « il faut cultiver son jardin ». Crédit photographique : © Véronique Samson

« PAYSAGES EN EXIL cherche à créer, le long de l’hôpital de la Grave, un voyage expérimental dans lequel le visiteur est invité à explorer un paysage improbable, condensation de climats, mélange de Natures du monde entier. Le projet trouve sa genèse dans la description du phénomène des plantes vagabondes par Gilles Clément : « Les plantes voyagent. Les herbes surtout. Elles se déplacent en silence à la façon des vents. On ne peut rien contre le vent. En moissonnant les nuages, on serait surpris de récolter d’impondérables semences mêlées de loess, poussières fertiles. Dans le ciel déjà se dessinent d’imprévisibles paysages.»