Archives de Tag: jardin

LA VIE EN MULTICOLORE

Les serres municipales de Toulouse emploient 24 jardiniers pour s’occuper d’environ 450 000 plantes, que nous découvrons en toutes saisons dans les parterres bigarrés, les rond-points fleuris et les jardins divins de la Cité de la Violette.

Serres municipales

Eclat de couleurs dans les serres municipales. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

Visiter les serres est un moment extraordinaire. C’est une multitude de carrés multicolores qui s’offrent aux visiteurs. Pas moins de 400 variétés de fleurs à découvrir et 80 variétés de violettes ! Mais attention, la découverte ne se fait que pendant un week-end par an. En effet, ce vaste jardin chamarré est fermé au public pendant toute l’année.

Publicités

LE PRINTEMPS DANS LA VILLE ROSE

Les tragédies de Toulouse et Montauban auraient presque fini par nous faire oublier le printemps ! Pourtant forsythias et  cerisiers sont en fleur.

Le retour au calme est salutaire. Que la classe politique aille profiter de la nature si apaisante au lieu de surfer sur la vague d’insécurité, malheureusement toujours tendance pendant les campagnes électorales. Nous avons vu où les manœuvres de 2002 nous ont conduits !

Printemps toulousain

Cerisier en fleur. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

LA CULTURE AU POTAGER

Le Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a inauguré aujourd’hui l’extension des Jardins Passagers au coeur de la Villette.

Inspirés de Gilles Clément et de l’idée du jardin écologique et en mouvement, les jardins passagers ont pour vocation de sensibiliser les personnes aux différents écosystèmes et d’introduire la notion d’écoresponsabilité.  Né en 2001, ce jardin de 2 000 m² est situé sur le site de l’ancienne friche de la Halle aux Moutons. Actuellement, on y trouve des cultures placées dans de grandes jardinières faites de madriers et d’anciennes traverses de chemin de fer conçus sur le thème des continents.

Jardins Passagers - Frédéric Mitterrand

Frédéric Mitterrand inaugure l’extension des jardins passagers de la Villette. Crédit photographique : © Véronique Samson

Dans l’extension de 1 000 m² inaugurés aujourd’hui,  jardiniers et jardinières pourront désormais cultiver en pleine terre et utiliser une station de rempotage adaptée aux personnes à mobilité réduite. Tirés au sort, les jardiniers cultiveront des carrés potagés pendant une durée de deux ans. Ensuite ce sont d’autres habitants du quartier ou d’autres salariés de la Villette qui pourront s’épanouir dans cet environnement.  

Mais le jardin dispose encore d’autres ressources : un bassin, un ruchier, un jardin sec ainsi qu’un mur de pierres sèches et surtout les balades chantées de Julie Langlet. Laissez vous donc porter par les senteurs des plantes aromatiques, par la mélodie des coquelicots et escargots, vous serez enchantés par ce jardin pédagogique et artistique qui a cette force extraordinaire de créer du lien !

RÊVE OU REALITE

Imaginons un instant que les Champs Elysées deviennent un espace végétal non pas pour deux jours mais pour toujours !

Nous pourrions à nouveau écouter les oiseaux chanter au lieu de subir le vrombissement et la pollution des voitures. Les abeilles butineraient les fleurs de lavande, le colza etc.  Les feux de circulation devenus inutiles, auraient disparu. Les amoureux pourraient s’enlacer entre les plants de tabac et les bambous. Les enfants courraient entre la vigne et les cyprès. Les vieux assis entre deux hêtres pourpres, diraient : tu te rappelles jadis quand il y avait encore des voitures sur les Champs, c’est tout de même mieux maintenant…

A quelques rues de là, la Tour Eiffel du haut de ses 317  mètres nous interpèle : née en 1889 je suis encore là ! Et comment va la biodiversité en 2010 ? est-ce que toutes les espèces sont encore là ? Imaginons nous donc en 2050, les Champs sont verts et nous nous remémorons les difficultés, les réticences, les critiques faites au Maire de Paris pour avoir imposé ce projet !

les flâneurs du dimanche visitent les Champs Elysées transformés en espace végétal

Les flâneurs du dimanche visitent les Champs Elysées transformés en espace végétal et découvrent des arbres et des plantes venues de toute la France. Les jeunes agriculteurs répondent à toutes les questions des curieux même à une heure tardive – Crédit photographique : © Véronique Samson

PAPOTAGES AU POTAGER

A Beaumesnil (Eure), Frédéric Lamblin fait visiter le potager conservatoire qui s’étend sur 1 hectare. L’association « 1001 légumes » replante chaque année 20 % des graines choisies, agastaches, choux perpétuels,  laitues chicon, courges, potirons,  tomates slava,  maïs etc. Tous ces légumes ont en commun d’être originaux, anciens et de préférence, ils sont locaux. Les légumes sont également vendus sous forme de panier AMAP.

légume, potager conservatoire, graine ancienne, AMAP

Le jardin conservatoire de Beaumesnil est un lieu de partage, de conseil et d’échange de plans – crédit photo : © Véronique Samson