Archives de Tag: photojournaliste

LA CRISE ou la fin des haricots

La photographie du jour :

Veronique_Samson euro

                                                     Crédit photographique : © 2011 Véronique Samson
Publicités

LE RAS LE BOL DES FEMMES

Certaines sont inquiètes, d’autres en colère. C’est un avenir « flou » qui se dessine pour les femmes. Elles sont descendues dans la rue pour manifester leur ras le bol. Oui, les femmes en ont assez de la triple peine : des salaires inférieurs à ceux des hommes, des carrières hachées, des retraites moindres, car en plus ce sont elles qui élèvent les enfants !

Véronique Samson la retraite des femmes

Ce n’est pas parce que la loi sur la réforme de la retraite a été votée que les femmes ne continueront pas la lutte. « La lutte pour la justice et les droits est permanente. » Crédit photographique : © Véronique Samson

Alors quand les femmes s’occupent de leurs parents âgés, de leurs enfants et de leurs petits enfants, et qu’ainsi elles font le lien transgénérationnel, la loi qui vient d’être votée sur la réforme de la retraite, est très mal accueillie. Non les femmes ne veulent pas de cette retraite là, elles le disent haut et fort !

Voir le reportage INEGALITES, LE RAS LE BOL DES FEMMES

JOUR DES MORTS

Aujourd’hui jour des morts, c’est l’occasion de penser à ceux qui ne sont plus parmi nous et sans qui, nous ne serions rien ou pas tout à fait pareil.

Véronique Samson sculpture Tinguely
Sculpture de Tinguely dans un bassin face à l’IRCAM (Paris) – crédit photographie : © Véronique Samson

Qui n’a pas dans un coin de son cerveau le souvenir d’un ou d’une professeur, d’un maître d’école, d’une amie ou d’un ami qui nous a permis de nous dépasser, d’aller plus loin sur le chemin de la vie. Une personne qui nous a soutenu sans jugement malgré vents et tempêtes ! Partis trop vite, ils nous manquent mais ils sont présents, parfois même plus qu’auparavant.

Ils ont été essentiels pour la construction de nos émotions, de notre sensibilité, de notre savoir, de notre vie !

LOI VOTEE NE SIGNIFIE PAS PROMULGUEE !

Le parlement a voté en un temps record le projet de loi de la réforme de la retraite à 62 ans. Mais aujourd’hui encore, 120 000 personnes selon les syndicats et 15 000 selon la police, ont manifesté dans les rues de Toulouse. Bien que beaucoup de manifestants ne voient pas un avenir rose, ils veulent encore espérer. Ils luttent pour conserver les acquis des générations passées et améliorer le sort de leurs enfants.

« Ce n’est pas parce qu’une loi a été votée qu’elle est bonne. Avec le CPE, le gouvernement a reculé. Aujourd’hui on est dans la rue pour manifester notre désaccord et pour que cette loi injuste qui ne privilégie que les riches ne soit pas promulguée ! » Voici ce qu’on entendait dans les rangs.

Véronique Samson manifestation retraite
A Toulouse, les manifestants étaient nombreux et motivés. Pas question de lâcher le morceau même si certains d’entre eux reconnaissent un certain scepticisme face à l’obstination du gouvernement de ne pas vouloir négocier. Crédit photographique : © Véronique Samson

Des appels à la grève générale ont été lancés par les syndicats. Les manifestants proposent diverses actions dans la région ainsi que dans les entreprises. Etre dans la rue, est le seul moyen de se faire entendre même si le gouvernement se refuse à écouter et à négocier avec les syndicats.

Pour beaucoup, la vie est un éternel combat…ils seront donc à nouveau dans la rue pour s’exprimer.

La prochaine journée de mobilisation est le samedi 6 novembre.

Voir aussi les reportages vidéos :

Inégalités, le ras le bol des femmes

et

Belle et rebelle, la jeunesse est dans la rue