Archives de Tag: image

NICOLAS SARKOZY ou un règne qui s’éteint

Nicolas Sarkozy ex President de la Republique

Devant un bureau de vote toulousain, l’affichage du candidat Sarkozy se transforme petit à petit. Les citoyens s’approprient l’espace public pendant la campagne et après la campagne électorale. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

Il a été battu aux élections présidentielles de 2012 mais il s’est adressé au peuple français au soir du 6 mai et Nicolas Sarkozy nous a dit « je vous aime » !

Apparemment,ce n’est pas réciproque comme on peut le constater à J+4 sur ces affiches.

Il ne faut pas s’en offusquer car c’est le sort de tous les hommes qui ont régné. Replaçons nous un instant au temps des pharaons, c’est à dire 4 000 ans avant notre ère en Égypte. Il était de bon ton de détruire l’image du pharaon destitué. Muni de burins ou d’autres outillages, les vainqueurs s’attaquaient avec rage aux yeux, au nez et à la bouche, éléments dessinés ou sculptés sur une paroi ou faisant partie intégrante d’une sculpture. Ainsi le pharaon ne pouvait plus respirer, c’en était donc fini. Nicolas Sarkozy a subi le même sort à la gare de Toulouse sur une cabine téléphonique, qui disparaîtra elle aussi et qui ne laissera aucune trace pour les générations suivantes !

Nicolas Sarkozy ex President de la Republique

 L’affiche du candidat Sarkozy sur une cabine téléphonique, une des rares cabines qui restent encore. Le portrait a été détourné après les élections du 6 mai 2012. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

L’ère Sarkozy s’éteint au terme d’un CDD de cinq années. Il repart néanmoins avec quelques avantages non négligeables à la clé, pour lui et pour son entourage : un salaire exorbitant alors qu’il n’exercera plus de fonction, un logement, un bureau, des gardes du corps…

Qui disait que « le changement c’est maintenant » ? Il serait peut-être judicieux de modifier cet état et de débattre du statut des ex-présidents de la République.

Nicolas Sarkozy ex President de la Republique

Les cabines téléphoniques sont devenues les seuls espaces d’affichage sauvage. L’image de Nicolas Sarkozy a été détournée. Un règne s’éteint. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.
Publicités

ELECTIONS 2012

Tous les sondages des derniers mois annonçaient la victoire de François Hollande aux élections présidentielles du 6 mai 2012. Malgré tout, Nicolas Sarkozy a continué de revendiquer une « France forte » tout en renforçant les clivages entre les Français, ceux qui sont nés en France et les autres, ceux qui travaillent « vrai » et les autres…

Courageux, téméraire, il a obtenu 48,38 % des votes pour ce deuxième tour grâce au report des voix du FN et du MODEM. Mais ce dernier tour d’acrobatie n’a pas empêché qu’il soit éjecté. Un coup de trapèze et hop, ce président est désormais hors circuit.

Affiche du candidat Nicolas Sarkozy

Affichage sauvage du candidat sortant Nicolas Sarkozy dans une rue toulousaine. Crédit photographique : @ 2012 Véronique Samson.

.

Place à la gauche et au « changement c’est maintenant » !

La Ville Rose a fêté l’élection de François Hollande comme Président de la République sur la place du Capitole qui s’est remplie peu à peu à partir de 20h. François Hollande a recueilli 51,62 % des suffrages. Tous les courants de gauche étaient représentés. Banderoles et drapeaux flottaient aux cris de l’Internationale, de la Marseillaise et de slogans rappelant les promesses émises lors de la campagne électorale. La joie se lisait sur les visages mais cette fête est restée très sage, très contenue. L’écart très faible entre les deux candidats en est certainement la raison.

Election de Francois Hollande, President de la Republique

François Hollande, candidat socialiste, est fêté à la Mairie de Toulouse. La passation de pouvoir aura lieu à Paris le 15 mai 2012. Crédit photographique : @ 2012 Véronique Samson.
En passant

Le taux de participation aux élections présidentielles de 2012 a été au premier tour d’environ 80 %. Ce taux important montre bien que les citoyens et citoyennes veulent prendre part activement aux décisions politiques, du moins pour ces présidentielles. Pour … Lire la suite

Évaluez ceci :

ELECTIONS LES RESULTATS

A Toulouse, l’impatience était palpable en ce dimanche 22 avril 2012.

Francois Hollande

Affiche du candidat Hollande détournée. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

Le candidat Hollande a obtenu dans la Ville Rose 34,44 % des voix contre 23,12 pour N. Sarkozy.

Serions nous sur un NOUVEAU DEPART ? A voir sur les écrans le 6 mai en soirée…

Abri bus - arret Jean Jaures

Abri bus placardé – arrêt Jean Jaurès. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

ELECTIONS J-1 et le SIDA

les presidentielles ou l'affichage des candidats

Affiche  détournée des candidats aux élections présidentielles du 26 avril 2012. Le texte indique : « Voici 2 moyens d’arrêter le sida. L’un a fait ses preuves. L’autre devra les faire en 2012 ». Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

Les campagnes d’affichage pour les élections présidentielles vont bon train. A Toulouse, J-1, Aids est passé par là ! Après le préservatif qui a fait ses preuves contre le SIDA, qui devra donc faire ses preuves en 2012 contre la crise ?

allez votez !!!

candidats aux presidentielles

Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson

.

Pour voir d’autres affiches des candidats détournées, cliquez ici

ELECTIONS J-2

Election J-2

Détournement des affiches présentant les candidats aux élections présidentielles du 22 avril 2012. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

Vu sur un mur rennais. Ceci dit, il y a encore 10 candidats.

Allez voter !

UNE ICONE JAPONAISE A VISA POUR L’IMAGE

Qui ne se souvient pas de cette jeune femme japonaise enveloppée dans une couverture marron, telle une madone dans un champ de ruine ?

C’était le 11 mars 2011, le photographe Tadashi Ohkudo couvrait les dégâts causés par le séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter suivi du tsunami sur la côte est du Japon. Trois jours après cette catastrophe, il se trouvait dans la ville d’Ishinomaki. Cette femme jusqu’alors inconnue se détachait, immobile, dans ce paysage d’apocalypse.

Yuko Sugimoto, l'icone du séisme japonaisDe droite à gauche : le photographe Joe Isawa, le photographe Tadashi Ohkudo, la traductrice japonaise, Yuko Sugimoto et son fils Raïto, Caroline Laurent-Simon journaliste. Crédit photographique : © 2011 Véronique Samson

 

Cette photo a traversé les continents et a été publiée dans le monde entier, symbolisant l’ampleur de la tragédie japonaise. Elle a fait aussi la couverture de Paris Match en mars 2011. Ce magazine a voulu savoir qui se cachait derrière le code « blanket woman » (la femme couverture) donné par Paris Match. Le photographe Joe Isawa, originaire de la même ville, a retrouvé la trace de cette femme.

Elle s’appelle Yuko Sugimoto. Lorsque la photo a été prise, elle recherchait encore son enfant de cinq ans avec son mari. Entre temps, le petit garçon, Raïto, avait été mis à l’abri sur la toiture de son école.

Invitée à Visa pour l’image, le festival du photojournalisme de Perpignan, Yuko Sugimoto a expliqué qu’elle n’avait pas été contente de se retrouver sur cette photo. Ce n’est qu’en France qu’elle a pris conscience de la portée de celle-ci. Si ce cliché peut encourager à venir en aide au Japon, je suis fière d’être sur cette photo, a-t-elle déclaré.

Yuko Sugimoto a gagné à la loterie et elle pourra emménager dans une maison préfabriquée, mais ses parents continueront à vivre dans un gymnase.

Nous ne saurons pas ce que ce voyage à Perpignan, organisé par Paris Match, aura apporté à Yuko Sugimoto et à sa famille mais le buzz aura marché.