Archives de Tag: enfant

HOMMAGE AUX VICTIMES des fusillades de Toulouse et Montauban

Pierre Cohen, accompagné de Martin Malvy, Pierre Izard et de ses conseillés municipaux sont sortis de réunion pour prononcer un hommage sur la place du Capitole. Le Maire de Toulouse a cité les noms des victimes et a proposé une minute de silence.

hommage aux victimes du tueur au scooter

Les Toulousains et les Toulousaines se sont regroupés sur la place du Capitole pour rendre hommage aux victimes des fusillades. La ville endeuillée reprend peu à peu son rythme normal. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

On aurait pu s’attendre à voir un rassemblement plus important compte tenu de cet événement tragique qui a paralysé la ville pendant près d’une semaine.

Publicités

ARRESTATION IMMINENTE DU TUEUR AU SCOOTER A TOULOUSE

Il est retranché chez lui au 17, Rue du Sergent Vigné, à Toulouse depuis ce matin. Il habite un immeuble de 4 étages situé dans un quartier de petites villas calmes et tranquilles.

Le présumé tueur au scooter qui a ôté la vie de trois enfants de l’école Ozar Hatorah et d’un professeur ne s’est toujours pas rendu.  Il a tiré sur les forces de police à 1h du matin. Depuis, les négociateurs maintiennent le contact avec Mohamed Merah, afin qu’il se rende de lui-même. Il devait se rendre en après midi. Aux dernières nouvelles de 17h, il doit se rendre en soirée. La police compte sur la fatigue du forcené dont l’énergie et la concentration doivent peu à peu diminuer.

La police fait le siège du quartier. Toutes les rues alentours sont bloquées. Ce matin, les habitants du 17 ont dû quitter précipitamment leur appartement, ils attendent encore derrière le cordon de sécurité. Les CRS raccompagnent les riverains qui doivent rentrer chez eux. Pour les personnes âgées qui ne peuvent plus cuisiner, les plateaux repas ont été distribués, comme à l’habitude.

forcene de Toulouse

Ballet de voitures de police, de motards, de camions de pompier. Tous attendent le dénouement de cette salle affaire. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

forcene à Toulouse

La police fait le siège du quartier et a bloqué toutes les rues du périmètre de sécurité. Une habitante se fait raccompagner par un CRS pour sortir du périmètre. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

La presse nationale et internationale s’est placée aux endroits stratégiques mais il est impossible de voir le bâtiment de face. Entre les annonces de rédditions, de démentis et d’éventuels dénouements imminents , les journalistes et photographes attendent dans le froid et dans le vent d’autan. Etant donné que la police veut ce suspect vivant, les négociations risquent de durer encore.

DEUIL A TOULOUSE

Les drapeaux occitan, français et européen qui ornent le Capitole à Toulouse sont en berne suite à la mort des trois enfants de l’école juive Ozar Hatorah et de leur professeur.

Deuil a Toulouse

Drapeau occitan ornant la mairie de Toulouse en berne. Pierre Cohen, le maire de Toulouse, s’est exprimé par ces mots : « ces enfants sont aussi nos enfants… » Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

La population est très affectée car toucher aux enfants, tuer des innocents, c’est insupportable quelle que soit la religion. Ce sont des êtres humains, ils ont le droit de vivre.

HOMMAGE DE FRANCOIS HOLLANDE à Toulouse

Après avoir rencontré les représentants de l’école juive d‘Ozar Hatorah, le CRIF, l’ambassadeur d’Israël ainsi que les élus locaux, Pierre Cohen, Pierre Isard et Martin Malvy, François Hollande a préparé une allocution qu’il a tenue devant un nombre impressionnant de journalistes nationaux et internationaux.

F. Hollande prepare son allocution

François Hollande à l’école Ozar Hatorah de Toulouse. Crédit photographique : © Véronique Samson.

.

Francois Hollande et Pierre Cohen

François Hollande avec Pierre Cohen avec un représentant des institutions juives venu de Paris. Crédit photographique : © Véronique Samson

.

Le carnaval prévu mercredi 21 mars ainsi que les festivités de la semaine sont annulées voire repoussées. Pensons à ces victimes innocentes qui ne voulaient que vivre.

FUSILLADE DE TOULOUSE

Grande émotion dans l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse où a eu lieu ce matin vers 8 heures une fusillade faisant quatre victimes, un professeur et trois enfants. Les enfants attendaient la navette qui devaient les emmener dans une autre école, où ils étaient inscrits.

ecole Ozar Hatorah de Toulouse

Entrée de l’école Ozar Hatorah. Crédit photographie : 2012 Véronique Samson

.

Après Nicolas Sarkozy, François Hollande accompagné d’Elisabeth Giguou et de Manuel Valls a pu rencontrer les responsables de l’école. Une délégation juive venue de Paris a voulu témoigner et pointer la sécurité et le besoin imminent de protection des écoles juives.

Francois Hollande dans l'ecole Ozar Hatorah

François Hollande dans le centre de documentation de l’école Ozar Hatorah avec le représentant du CRIF, Pierre Cohen et l’ambassadeur d’Israel (à droite), Nicole Yardeni, présidente du CRIF Midi Pyrénées (de dos). Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

impact de balles sur la facade de l'ecole

Impact de balles sur la façade de l’école Ozar Hatorah de Toulouse. Crédit photographique : © 2012 Véronique Samson.

.

Y a-t-il un lien entre les deux autres tueries des militaires de Montauban et de Toulouse ? Il semblerait que le mode opératoire soit le même, un scooter, un tueur unique et les mêmes balles.

Rendons hommage aux familles endeuillées.

PARIS PLAGES – 10e édition

La nouvelle édition de Paris Plages a commencé avec ses parasols bleus et ses plages sablonneuses…10e édition déjà !

Paris Plage - Veronique Samson

Les brumisateurs attirent toujours autant les enfants à Paris Plages – crédit photographique : © Véronique Samson

Se promener sur les berges sans le bruit de la circulation, sans la pollution des voitures, sans s’inquiéter des excès de vitesse, voilà ce qui peut détendre ceux et celles qui ne quittent pas la grande ville.

Les pieds dans le sable, allongés sur un petit tapis rayé, à l’ombre d’un parasol, un livre à la main, en plein coeur de Paris, c’est aussi le rêve des touristes et des provinciaux venus admirer la capitale.

L’ARBRE HABITE ou « DESSINE MOI LES BERGES DE DEMAIN »

Est-ce un hasard si « l’Arbre habité » est aujourd’hui le lauréat du concours « Dessine moi les berges de demain » dans la catégorie mobilier ?

En cette année internationale des forêts, rien d’étonnant ! Le jury du concours composé d’Anne Hidalgo, de Colombe Brossel, d’un architecte, d’un paysagiste, de designers entre autres, et de huit enfants s’est réuni à l’hôtel de Ville de Paris pour choisir le mobilier design qui sera réalisé dans le cadre du projet d’aménagement des berges de Seine.

arbre habite ou arbre a vivre
Adrien Cote,  âgé de 9 ans et demi a réalisé cette maquette de l’arbre habité. Il obtiendra un diplôme pour cette création. Pour sa réalisation, il faudra décider s’il s’agit d’un arbre composite et imaginaire ou bien d’un véritable arbre naturel. Crédit photographique : © Véronique Samson

L’arbre habité a presque fait l’unanimité. Il s’agit d’un concept simple qui puise son idée dans l’univers poétique de l’arbre au coeur de la ville. Il est conçu pour plusieurs et peut être le rendez vous convivial de lectrices et de lecteurs, de celles et ceux qui aiment discuter à des hauteurs différentes.  Appréhender l’espace et les berges avec des perspectives et à des hauteurs différentes dans des balançoires, c’est ce qui a séduit dans le travail très recherché de l’ensemble des maquettes proposées.

les enfants participant au jury de dessine moi les berges de demainTiffany Charles, Laury Kressmann, Anouk Silengo, Clarice Henry, de l’école Olivier de Serres font partie du jury (photo haut gauche). « S’assoir à des hauteurs différentes, ça change et s’il pleut on n’est pas mouillé », « on peut manger, lire ou dormir dans les balançoires », voici ce que ces enfants nous ont rapporté à l’issue de la réunion à l’hôtel de Ville avec Anne Hidalgo et Colombe Brossel (photo haut droit et bas droit). Crédit photographique : © Véronique Samson

Le concept d’arbre habité ou arbre à vivre sera réaliser à l’échelle 1 sur 1 pour le projet d’aménagement des berges de Seine.

Quant aux thématiques de l’eau, et de la végétation, allez voir l’exposition qui a lieu sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Vous verrez un magnifique travail d’enfants âgés de 7 à 10 ans encadrés par Laetitia Chevot et Vincent Jouanne, animateurs des centres de loisirs d’Olivier de Serres et Julien Lacroix et des professionnels de l’association Ludwik.

Les dessins et les maquettes reflètent bien la nécessité qu’éprouve l’enfant de retrouver du végétal dans la ville. Arbre à palabres, arbre à vivre, arbres qui nous font aussi respirer…