Archives de Tag: femme

LA VOIX DES FEMMES

Donald Trump ne pourra ni trompéter, ni triompher après les manifestations qui ont lieu samedi et dimanche à travers le monde en réaction à son investiture.

La marche des femmes qui a débuté par un simple appel d’une femme, Teresa Shook, sur facebook a débouché sur un mouvement mondial pour les droits civiques, mouvement spontané, galvanisant et très encourageant. C’est aussi une trainée de poudre qui a traversé tous les continents, de l’Australie à l’Amérique en passant par l’Europe. Le mouvement en dit long sur l’ambiance qui règne après un jour de présidence Trump !

Impossible de ne pas entendre la voix des femmes, ni de voir les bonnets roses en forme d’oreilles de chat ! Trump ne pourra pas dire cette fois-ci que les médias sont « les plus malhonnêtes de la terre » pour avoir minimisé le soutien populaire lors de son discours d’investiture.

lizadonovan-hearourvoice

poster de Liza Donovan « Hear our voice » – Ecoutez notre voix

A lire aussi dans la presse : la marche des femmes

Voici la mission de la Marche pour les Femmes :

« We stand together in solidarity with our partners and children for the protection of our rights, our safety, our health, and our families – recognizing that our vibrant and diverse communities are the strength of our country. »

traduction :

Nous sommes ensemble et solidaires avec nos partenaires et nos enfants pour la protection de nos droits, notre sécurité, notre santé et nos familles, reconnaissant que nos communautés variées et vibrantes sont la force de notre pays.

Pour en savoir plus : le site de la Marche pour les Femmes

Publicités

LA MARCHE DES FEMMES ou défendre la dignité

L’artiste Shepard Fairey, connu pour son poster intitulé HOPE , symbolisait en 2008 la campagne d’Obama. Aujourd’hui il publie des posters pour la marche des femmes. Ils peuvent être téléchargés gratuitement et utilisés pour les manifestations.

La marche des femmes a réuni à Washington des milliers de personnes, qui veulent entre autres protester contre les propos misogynes d’un homme qui est devenu le Président de l’un des pays le plus puissant au monde. Avec ce type de comportement et de discours, Trump devient le 45e président des Etats Unis ayant réussi à obtenir le taux de désaffection le plus élevé après un jour de présidence.

Shepard-DefendDignity

Oeuvre de Shepard Fairey – Série « We the people… »

Pour télécharger les posters, cliquer ici

Mieux encore, les femmes se sont rassemblées partout dans le monde pour faire entendre leur voix, leur dignité, leurs droits. We the people defend dignity.

PARTICIPATION DES FEMMES

Au Festival Etonnants Voyageurs, il y avait foule comme chaque année. Mais qui sont ces gens du voyage ?

presentation du concours jeunesseCarole Martinez (Coeur cousu) a reçu le prix Ouest-France au festival Etonnants Voyageurs 2007. Cette année, elle a été invitée à écrire le début de la nouvelle pour le concours jeunesse. Sur les 5 lauréates, il y avait un garçon. Crédit photographique © 2013 Véronique Samson.

.

Ce sont des journalistes, des écrivaines, des cinéastes, des dessinatrices, des scénaristes, des musiciennes, toutes des raconteuses d’histoires.

Voyons de plus près la participation des femmes à un tel festival, qui regroupe un total de 266 invités selon le catalogue.

Pour ce cru 2013, vous pouviez rencontrer

                          66 voyageuses pour 200 voyageurs !

Soit une participation de 75,19 % d’homme contre une maigre part de 24,81 % de femme auteur (même pas le quart).

Quant à la représentation iconographique des invités, le résultat est encore plus marquant. Pour un total de 39 photographies issues du catalogue :

                          7 femmes sont représentées pour 32 hommes.

Soit une représentation de 17,95 % de femmes pour 82,05 % d’hommes.

Alors où sont-elles les femmes ? C’est peut-être comme en cuisine : les femmes sont majoritairement derrière les fourneaux mais ce sont les hommes les plus toqués ! En littérature, ce sont elles qui lisent et qui achètent les romans et les hommes qui sont peut-être les plus édités et invités aux festivals.

Alors une pensée pour quelques grandes écrivaines et voyageuses : Alexandra David Neel, Jeanne Barret, Isabelle Eberhardt, Odette de Puigodeau…et plus proche de nous Anne Nivat, Michelle Tourneur…

Alors qu’on parle actuellement d’instaurer une parité femme-homme, ces chiffres nous laissent tout de même rêveuses et pensives.

 

GUEANT et LES MOTS QUI FACHENT !

Claude Guéant s’exprime à propos des civilisations : celles qui « défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient ; celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique » (repris du Parisien).

Ce n’est pas le meilleur moyen pour se faire des amis en France et à l’étranger… Hier, en Martinique, l’accueil de Claude Guéant a été froid et accompagné du mot « Dégage » ! N’est ce pas la rançon de la bêtise et de l’arrogance ?

degage
Un « Dégage » qui refroidit les relations de Claude Guéant en Martinique ! Crédit photographique : © Véronique Samson

 

Faire preuve d’un tel ethnocentrisme ne peut pas être un modèle de démocratie. Où est donc l’image de la France qui rayonne par ses idées, son ouverture aux autres et aux autres cultures, la France Terre d’accueil ? Ce n’est pas par des propos méprisants, excluant tout ce qui ne semble pas à un certain modèle de culture, que la France brillera.

Ce n’est pas non plus en utilisant un vocabulaire nul du type  « casse toi pauvre con » que l’on peut se prévaloir de représenter une civilisation supérieure. Que pensent les autres civilisations lorsqu’elles apprennent que les femmes françaises sont moins payées que les hommes, qu’elles n’accèdent pas aux fonctions dites supérieures, qu’un gouvernement n’est pas capable de faire appliquer les lois sur la parité ? Alors avant de créer une échelle de valeur dans les civilisations, ne faudrait-il pas oeuvrer pour les principes de notre démocratie et en particulier l’égalité des genres !

Au prochain scrutin,  les chiffres qui sortiront et qui sont utilisés depuis nombre de décennies sont des chiffres arabes ! Pourvu que cela ne dérange pas !!!

TRANSAT EN VILLE

8e édition de transat en ville dans la capitale bretonne !

Pas de plage, pas de sable…mais des mouettes crieuses au dessus de transats noirs. Çà c’est à Rennes, sous le soleil bien-sûr !

transait en ville Veronique Samson
En transit à Rennes, j’ai expérimenté les transats pour vous face à l’Opéra ! Crédit photographique : © 2011 Véronique Samson.

.

Vous pouvez vous détendre gratuitement en admirant l’opéra, l’hôtel de Ville ainsi que la foule des flâneurs urbains. Les transats sont mis à la disposition à partir de midi, jusqu’à 19h. Les jours de concert, mercredi et samedi, vous pouvez profiter du spectacle nocturne blotti dans votre transat. Profitez également d’un thé, offert entre 16h et 17h.

Elle n’est pas belle la Bretagne ?

RIO LOCO ou cinq jours de régal

La 17e édition du festival Rio Loco ouvre ses portes officiellement aujourd’hui.

les comédiens Spont aNez

En avant première du festival de musique Rio Loco, les clowns comédiens, Les Spon t Anez, ont animé hier soir la Prairie des Filtres de Toulouse en jouant avec les enfants. Ces clowns font partie de l’association L’hôpital  Sourire et travaillent avec les équipes soignantes des hôpitaux. Crédit photographique : © Véronique Samson

Cette année, la programmation reformulée, est africaine, américaine du Nord et du Sud. Elle est aussi un peu mexicaine, mais aussi cubaine, angolaise…Riche en couleurs, en tonalité, en rythme, ce festival offre un superbe palmarès.

Ne manquez surtout pas vendredi 17 juin,  « Staff Benda Bilili » avec ses musiciens paraplégiques de la République du Congo. Devenus mondialement connus grâce au film Benda Bilili présenté l’année dernière au Festival de Cannes, ce groupe est passé de la rue à la scène pour notre plus grand plaisir. Le même jour,  le troubadour du rail, qui est passé de la gare à la scène, Gianmaria Testa, sera aussi là pour nous enchanter.

Dommage qu’il n’y ait que deux femmes dans ce programme musical : Lila Downs, la Diva Mexicaine et Nathalie Natiembé de la Réunion. La parité femme-homme est encore égale à elle-même et donc typiquement française. Il serait temps que cela change un peu, ne trouvez vous pas ?


PORTRAIT D’UNE TOUCHE A TOUT

Elle refuse les étiquettes et ne veut surtout pas être mise dans un tiroir. Mais comment réussir à mettre Marie Laure Fages dans un tiroir, puisqu’elle est toujours en mouvement !

Marie Laure Fages
Toulouse, le 8 mars 2011. Marie Laure Fages lors des journées consacrées au colloque international et interdisciplinaire « Egalité – parité, une nouvelle approche de la démocratie , ». Sur son livre d’or, quelques signatures emblématiques, dont celle d’Élisabeth Giguou.
Crédit photographique : © Véronique Samson

A 25 ans, cette jeune femme dirige la campagne de presse du futur maire de Toulouse, Pierre Cohen. Elle est ensuite chef de projet dans le cabinet du maire élu, tout en gardant ses fonctions d’enseignante.

A l’heure actuelle, elle se consacre essentiellement à l’enseignement et occupe le poste d’enseignante chercheur en droit public à Sciences Po Toulouse. Mais ce n’est pas tout ! Elle organise un colloque sur l’évolution de la parité électorale les 7 et 8 mars dernier, elle écrit sa thèse sur le thème de l’évolution de la structure des partis politiques français, ainsi que d’autres articles, notamment pour la revue « politique et parlementaire ». Elle est également impliquée dans le club des partenaires qui financent l’équipe locale de rugby à XIII. Elle se rend bientôt en Pologne où l’on fête le centième anniversaire de la remise du deuxième prix Nobel de Marie Curie.

Mais comment fait-elle ? Pour Marie Laure Fages, il suffit tout simplement de bien s’organiser pour pouvoir jongler avec toutes ces activités et responsabilités !

Où va-t-elle ainsi ? Ambitieuse, curieuse, cette « touche à tout », nous dit, ne pas vouloir savoir mais qu’elle désire continuer de croquer la vie ainsi !