Archives de Tag: droit

LA VOIX DES FEMMES

Donald Trump ne pourra ni trompéter, ni triompher après les manifestations qui ont lieu samedi et dimanche à travers le monde en réaction à son investiture.

La marche des femmes qui a débuté par un simple appel d’une femme, Teresa Shook, sur facebook a débouché sur un mouvement mondial pour les droits civiques, mouvement spontané, galvanisant et très encourageant. C’est aussi une trainée de poudre qui a traversé tous les continents, de l’Australie à l’Amérique en passant par l’Europe. Le mouvement en dit long sur l’ambiance qui règne après un jour de présidence Trump !

Impossible de ne pas entendre la voix des femmes, ni de voir les bonnets roses en forme d’oreilles de chat ! Trump ne pourra pas dire cette fois-ci que les médias sont « les plus malhonnêtes de la terre » pour avoir minimisé le soutien populaire lors de son discours d’investiture.

lizadonovan-hearourvoice

poster de Liza Donovan « Hear our voice » – Ecoutez notre voix

A lire aussi dans la presse : la marche des femmes

Voici la mission de la Marche pour les Femmes :

« We stand together in solidarity with our partners and children for the protection of our rights, our safety, our health, and our families – recognizing that our vibrant and diverse communities are the strength of our country. »

traduction :

Nous sommes ensemble et solidaires avec nos partenaires et nos enfants pour la protection de nos droits, notre sécurité, notre santé et nos familles, reconnaissant que nos communautés variées et vibrantes sont la force de notre pays.

Pour en savoir plus : le site de la Marche pour les Femmes

Publicités

PARTICIPATION DES FEMMES

Au Festival Etonnants Voyageurs, il y avait foule comme chaque année. Mais qui sont ces gens du voyage ?

presentation du concours jeunesseCarole Martinez (Coeur cousu) a reçu le prix Ouest-France au festival Etonnants Voyageurs 2007. Cette année, elle a été invitée à écrire le début de la nouvelle pour le concours jeunesse. Sur les 5 lauréates, il y avait un garçon. Crédit photographique © 2013 Véronique Samson.

.

Ce sont des journalistes, des écrivaines, des cinéastes, des dessinatrices, des scénaristes, des musiciennes, toutes des raconteuses d’histoires.

Voyons de plus près la participation des femmes à un tel festival, qui regroupe un total de 266 invités selon le catalogue.

Pour ce cru 2013, vous pouviez rencontrer

                          66 voyageuses pour 200 voyageurs !

Soit une participation de 75,19 % d’homme contre une maigre part de 24,81 % de femme auteur (même pas le quart).

Quant à la représentation iconographique des invités, le résultat est encore plus marquant. Pour un total de 39 photographies issues du catalogue :

                          7 femmes sont représentées pour 32 hommes.

Soit une représentation de 17,95 % de femmes pour 82,05 % d’hommes.

Alors où sont-elles les femmes ? C’est peut-être comme en cuisine : les femmes sont majoritairement derrière les fourneaux mais ce sont les hommes les plus toqués ! En littérature, ce sont elles qui lisent et qui achètent les romans et les hommes qui sont peut-être les plus édités et invités aux festivals.

Alors une pensée pour quelques grandes écrivaines et voyageuses : Alexandra David Neel, Jeanne Barret, Isabelle Eberhardt, Odette de Puigodeau…et plus proche de nous Anne Nivat, Michelle Tourneur…

Alors qu’on parle actuellement d’instaurer une parité femme-homme, ces chiffres nous laissent tout de même rêveuses et pensives.

 

PORTRAIT D’UNE TOUCHE A TOUT

Elle refuse les étiquettes et ne veut surtout pas être mise dans un tiroir. Mais comment réussir à mettre Marie Laure Fages dans un tiroir, puisqu’elle est toujours en mouvement !

Marie Laure Fages
Toulouse, le 8 mars 2011. Marie Laure Fages lors des journées consacrées au colloque international et interdisciplinaire « Egalité – parité, une nouvelle approche de la démocratie , ». Sur son livre d’or, quelques signatures emblématiques, dont celle d’Élisabeth Giguou.
Crédit photographique : © Véronique Samson

A 25 ans, cette jeune femme dirige la campagne de presse du futur maire de Toulouse, Pierre Cohen. Elle est ensuite chef de projet dans le cabinet du maire élu, tout en gardant ses fonctions d’enseignante.

A l’heure actuelle, elle se consacre essentiellement à l’enseignement et occupe le poste d’enseignante chercheur en droit public à Sciences Po Toulouse. Mais ce n’est pas tout ! Elle organise un colloque sur l’évolution de la parité électorale les 7 et 8 mars dernier, elle écrit sa thèse sur le thème de l’évolution de la structure des partis politiques français, ainsi que d’autres articles, notamment pour la revue « politique et parlementaire ». Elle est également impliquée dans le club des partenaires qui financent l’équipe locale de rugby à XIII. Elle se rend bientôt en Pologne où l’on fête le centième anniversaire de la remise du deuxième prix Nobel de Marie Curie.

Mais comment fait-elle ? Pour Marie Laure Fages, il suffit tout simplement de bien s’organiser pour pouvoir jongler avec toutes ces activités et responsabilités !

Où va-t-elle ainsi ? Ambitieuse, curieuse, cette « touche à tout », nous dit, ne pas vouloir savoir mais qu’elle désire continuer de croquer la vie ainsi !